Une amie de la famille

Livre numérique

Laclavetine, Jean-Marie. Auteur

Edité par Editions Gallimard - 2019

Détail :

"Le 1er novembre 1968, alors que nous nous promenions sur les rochers qui surplombent la Chambre d’Amour à Biarritz, ma sœur aînée a été emportée par une vague. Elle avait vingt ans, moi quinze. Il aura fallu un demi-siècle pour que je parvienne à évoquer ce jour, et interroger le prodigieux silence qui a dès lors enseveli notre famille. Je suis parti à la recherche d’Annie. Je l’ai vue revenir intacte dans sa fougue, ses doutes, ses enthousiasmes, ses joies et ses colères : une jeune femme d’aujourd’hui." Jean-Marie Laclavetine

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Une amie de la famille | Laclavetine, Jean-Marie (1954-....). Auteur

Une amie de la famille

Livre

/ Laclavetine, Jean-Marie .- Gallimard , DL 2019

Armistice |

Armistice

Livre

.- Gallimard , DL 2018

Les Editions Gallimard et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale commémorent le centenaire de l'Armistice de 1918 par la publication d'un ouvrage exceptionnel où une trentaine d'écrivains s'expriment sur ce que l'...

Natures | Laclavetine, Jean-Marie (1954-....). Auteur

Natures

Livre

/ Laclavetine, Jean-Marie .- Gallimard , DL 2017

Entre l'homme et la nature se tissent des liens indicibles, mystérieux, puissants. Le paysage, plan large ou plan serré, en présente d'innombrables traces, que la photographie révèle. Elle nous aide à déchiffrer le palimpseste du ...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Biarritz, 1968... 5/5

    Jean-Marie Laclavetine nous offre avec ce récit bouleversant, une part de lui-même. La mort accidentelle de sa soeur Annie en 1968, a laissé s'installer dans la famille un silence lourd et des mémoires cadenassées. Il faudra attendre la mort de ses parents, pour que l'auteur décide de faire la lumière autour de ce souvenir douloureux mais tellement flou... avec une précision et un travail minutieux sur la mémoire, il redonne vie à cette soeur disparue. La parole est libérée, les mémoires dévérouillées et on sent l'apaisement et la reconstruction au fur et à mesure qu'on avance avec lui sur les traces de ce souvenir. Monsieur Laclavetine, vous ne pouviez pas rendre un plus bel hommage à votre soeur qu'en lui offrant ce récit plein d'amour et de grâce.

    par Biarritz, 1968... Le 28 août 2019 à 16:32